Derrière la peur...l'envie

Je ne sais pas si vous savez ce qu'est la peur, ce qu'elle signifie ? La peur n'est pas une émotion négative; elle est aussi utile que les autres en ce sens qu'elle apparaît pour nous délivrer un message; oui, elle surgit lorsque notre cerveau pense qu'il y a un danger ou une menace.

Elle nous invite alors à agir ( et non pas ré-agir ;-) ) pour nous remettre en sécurité; la réponse que notre inconscient nous envoie est généralement la fuite ou le combat. Ces deux réponses ancestrales, ne sont pas toujours très constructives et surtout, elles nous font encore basculer dans un mécanisme qu'au fil du temps, on ne contrôle plus.

En effet, fuir face à un animal féroce est adapté mais peut-être moins en la seule présence d'un insecte inoffensif... Grâce aux neurosciences, nous savons aujourd'hui que derrière toute peur, se cache une envie, un désir et cela m'intéresse tout particulièrement car c'est encore une bonne manière de regarder le positif qui se cache derrière une situation vécue comme inconfortable... C'est vrai que nous avons besoin de nous sentir en permanence en sécurité, c'est un besoin vital lié à notre survie et pour assouvir ce besoin, nous cherchons le plus souvent à nous raccrocher à des croyances, des certitudes pour avoir le sentiment que tout est sous contrôle, pour savoir, comprendre. Or, nos croyances ne sont pas la réalité, tout au plus une forme de vérité...Nous l'avons vu la semaine passée, l'impermanence est la seule règle; seul l'ici et maintenant est vrai et j'aimerais vous accompagner à regarder les choses autrement...oui car plus on se dit que l'on a peur, plus on la fait exister, plus on lui donne de l'importance jusqu'à parfois se sentir paralysé, incapable de poser l'acte juste qui va nous permettre de poser le pied sur la case suivante ; mais si on regarde l'envie qui se cache derrière, c'est ce désir qui va grandir et nous permettre de continuer à avancer dans le bon sens. Aujourd'hui j'ai justement l'envie de vous parler de la peur d'échouer, la peur de rater, la peur de ne pas y arriver derrière laquelle se cache l'envie de bien faire; d'être dans le juste, de réussir...

En même temps, échouer nous permet de rester dans notre zone de confort, la zone de ce que l'on connaît, avec nos repères si réconfortants; Echouer devient alors rassurant; je vous dis cela car face à la peur d'échouer il y a bien souvent la peur de réussir; oui car réussir c'est se laisser porter ou entraîner par le vent du changement et ainsi on avance vers l'inconnu pour le rendre connu, confortable en créant de nouveaux repères; c'est pour cela que Pierre a peur d'avancer; il se dit qu'il risque d'abandonner tout ce qu'il avait avant Mais en réalité, on n'abandonne rien, tout ce qui est en nous reste en nous on agrandi juste notre zone de connu et on diminue la zone d'inconnu. En se souvenant que nous avons la capacité de nous adapter et d'installer de nouveaux repères dans toute cette nouveauté à découvrir, nous renforçons la croyance aidant que nous avons en nous tout ce qu'il faut pour réussir et échouer n'est plus une option. 

Je ne sais pas comment je m'y suis prise car je n'ai jamais ressenti la peur d'échouer ni de réussir; sauf dans un seul de mes piliers de vie où encore aujourd'hui j'ai la croyance tenace que je risque de ne pas réussir car je ne suis pas assez bien...J'ai délogé cette croyance et je suis en train de changer ma vie . Voici comment :: je suis partie du principe que si je peux être bienveillante dans un domaine, je peux l'être dans tous les autres. J'ai cette capacité en moi et je peux donc l'appliquer dans chaque domaine de ma vie. Si je suis à l'écoute de mes clients, je peux aussi l'être dans mon couple; si je suis créative en cuisine, je peux aussi être créative dans ma vie professionnelle...etc Ce que JE SUIS n'est pas conditionné par l'environnement, toutes mes qualités, mes compétences et mes capacités sont en moi, utilisables à l'infini pour réaliser tout ce dont j'ai envie et réussir; bye bye la peur d'échouer et si les choses ne se déroulent pas comme je l'avais imaginé c'est normal, je ne contrôle pas tout mais j'ai la capacité de m'adapter et de trouver de nouvelles pistes, de nouveaux chemins pour continuer à avancer, progresser; ainsi il n'y a pas d'échec, seulement des apprentissages qui me permettent d'évoluer, toujours, partout, tout le temps, A L 'INFINI; portée par tout ce que la vie me réserve, bien plus grand et illimité que ce que je peux imaginer.

Alors exercice du jour listez vos qualités et regardez comment vous pouvez les mettre en oeuvre dans chacun de vos piliers de vie: travail, couple, famille, amis, matériel, développement personnel,... Imaginez une action que vous pourriez mettre en oeuvre dans chaque domaine pour activer encore plus vos qualités et petit à petit vous repousserez les limites de votre zone de connu et même l'inconnu devient alors confortable, pusque tout devient possible

Cela vous intéressera peut-être également ?
La clé du développement personnel
La clé du développement personnel
02.11.2020
La clé du développement personnel c'est de cesser de réagir
Agrandir sa zone de puissance
Agrandir sa zone de puissance
20.10.2020
Agrandir sa zone de puissance pour réduire son sentiment d'impuissance
Comprendre le message caché derrière une chute
Comprendre le message caché derrière une chute
19.10.2020
Comment mieux se relever et rebondir après un échec